Comment devenir un gestionnaire efficace ?

gestionnaire

Si vous n’avez jamais été dans une position de leadership auparavant, vous êtes peut-être intimidé à l’idée d’être promu dans un poste de gestionnaire. Un tel statut peut impliquer que vous devrez répondre aux questions délicates et motiver votre équipe tout en la responsabilisant.

Évidemment, s’ajuster à une position de pouvoir semblable est un long processus. Toutefois, cette adaptation peut se faire un peu plus rapidement et aisément grâce à quelques bons conseils.

Soyez franc

La confiance est la meilleure garantie d’une relation harmonieuse. Un bon gestionnaire ne tente pas de maquiller les mauvaises nouvelles ou d’éviter les sujets brûlants. En vérité, énoncer les faits tels qu’ils sont, même s’ils peuvent assombrir la journée de ses employés, est une preuve de respect. Les meilleurs leaders sont donc authentiques, honnêtes et directs.

L’honnêteté encourage la communication. Une telle ouverture au dialogue est excellente pour une entreprise. Elle mène à l’efficience en plus de faire taire les fausses rumeurs qui peuvent être véhiculées. Ne laissez jamais le doute planer et vos employés mal interpréter vos propos.

Démontrez de la maturité dans votre leadership

Quand vous accédez à un poste d’autorité, le regard que vos collègues portent sur vous change du tout au tout. Vous passez d’une personne qui vit les mêmes difficultés et qui fait partie intégrante d’une équipe, à un supérieur qui représente les intérêts des dirigeants de la compagnie.

Vous ne devez cependant pas vous contenter d’être la courroie de transmission des décisions de la direction. Il est important que vous ayez confiance et que vous croyiez en ce que vous proposez. En ce sens, il vous faudra trouver une façon de vous positionner en concordance avec les valeurs de la compagnie et de l’administration, pour ensuite les représenter et les transmettre de manière crédible.

Un comportement inverse n’est pas souhaitable. Un gestionnaire qui confronte et critique constamment les politiques de la direction pour défendre le parti des travailleurs alimente le cynisme et démotive les troupes.

Mettre les bonnes personnes dans les bons postes

On dit souvent que les gestionnaires des compagnies les plus prospères, au moment de mettre sur pied une entreprise, ne se demandent pas « par quoi commencer ?», mais bien « avec qui commencer ?».

Il est donc incontournable pour un gestionnaire de sélectionner des candidats de qualité, judicieusement choisis et de placer ceux-ci dans la bonne chaise. En effet, les employés sont plus heureux et engagés quand ils ont l’occasion de mettre leurs compétences particulières à profit dans le cadre de leur travail. Au lieu d’essayer de changer les personnes pour qu’elles entrent dans le moule de l’emploi, le vrai leader saura les mettre dans une position dans laquelle ils pourront performer. Vous pourriez ainsi éviter d’avoir à gérer des employés difficiles, insatisfaits de leur charge de travail.

Acceptez la critique

Autant vos supérieurs que vos subordonnés auront leur opinion sur comment vous devriez exercer votre pouvoir. Il vous faudra être en mesure d’accepter leurs critiques et même adapter votre style selon quelques-uns de ces conseils. Il est même souhaitable d’avoir un mentor qui pourra vous supporter dans votre rôle.

Ceci dit, vous devez quand même demeurer intègre et développer votre propre style de leadership. Être vous-même est ce qui importe le plus.

Bref, être un bon gestionnaire est une chose qui s’apprend. Travailler fort chaque jour pour peaufiner ses compétences est cependant essentiel pour progresser. Si vous prenez les conseils ci-dessus en considération, vous deviendrez un meilleur gestionnaire, surtout aux yeux de votre entourage professionnel.

Soyez le premier à laisser un commentaire sur "Comment devenir un gestionnaire efficace ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.


*