Menuisier , un métier technique et artistique

Métier ébéniste

Le menuisier est un passionné du bois, qui crée du mobilier et réalise des aménagements intérieurs. Cet artisan dispose de toutes les compétences tant pour réparer des meubles existants que pour fabriquer des mobiliers sur mesure tels que des armoires de cuisine sur mesure, des agencements d’espaces pour les professionnels (bureau, magasin…), des aménagements pour des particuliers (maison ou logement dans des condominiums), mais également la création de placards, d’escaliers, de cloisons, de fenêtres, de portes, de volets…

Le bois est bien entendu la matière première privilégiée du menuisier, mais il peut aussi travailler le PVC, les panneaux agglomérés, le stratifié ou encore l’aluminium.

Si vous aimez le bois et le travail de précision, et que cette carrière vous intéresse, voici  quelques informations pratiques pour devenir menuisier.

Menuiserie: un métier manuel et technique

Le menuisier utilise des outils classiques tels que ciseaux, couteaux, scie, rabot, pince, vrille, trusquin, compas, équerre, règle…

Il manie également des outils et machines de haute technologie à commande numérique. Une formation spéciale est à suivre afin d’utiliser ces machines dans un cadre réglementé et sécurisé, car leur maniement peut s’avérer dangereux.

Ces équipements automatisés high-tech servent à réaliser des traçages très précis au millimètre près, à faire des découpes et des assemblages à partir d’un plan sur mesure.

Le menuisier prend les cotes, étudie les plans de l’architecte et choisit le matériau et l’essence de bois le plus approprié :

  • la résistance du bois à l’usure pour un plancher, par exemple
  • une sélection des coloris
  • le traitement du bois pour un mobilier extérieur
  • le matériau idéal pour une pièce humide, salle de bain ou cuisine
  • le choix du design et de l’esthétique
  • l’aspect finition du travail avec application de peinture, laque, vernis, teinture…

Le menuisier est non seulement un artisan habile de ses mains, mais ils maîtrisent également les notions de base de mathématique et de géométrie.
Le menuisier peut être salarié dans un atelier ou artisan indépendant. Il travaille souvent en collaboration avec d’autres professionnels du bâtiment tels que maçons, designers cuisinistes, , plombiers, électriciens, peintres, carreleurs.

Il peut aussi se spécialiser dans un secteur bien précis : agencement de cuisines, aménagement de salles de bain, pose de parquet, fabrication de décors, isolation des pièces… Et s’il continue les études, il peut aussi devenir ébéniste afin de travailler le bois plus finement.

Compétences requises pour devenir menuisier

Les compétences du menuisier sont multiples et il doit être polyvalent afin de :

  • savoir lire un plan d’architecteMétier ébéniste; travail manuel
  • maîtriser la géométrie, le calcul et le dessin industriel
  • posséder des connaissances en informatique
  • connaître les règles du bâtiment: étanchéité, isolation, électricité, maçonnerie, pose de carrelage…

Le menuisier effectue un travail de la conception à la fabrication jusqu’à la pose du mobilier. Il doit allier la technique à l’esthétique. Le menuisier peut intervenir dans des constructions neuves ou de la rénovation.
Inconvénient : ce travail se passe souvent dans un atelier et le professionnel doit être prêt à passer du temps dans des endroits bruyants et poussiéreux.

Les qualités et aptitudes du menuisier

  • Aptitude à la géométrie et aux calculs
  • Sens de l’esthétique
  • Précision et minutie
  • Connaissances informatiques
  • Bonne condition physique, car il faut travailler dans des situations inconfortables, dans le bruit et la poussière ou soulever des charges lourdes
  • Bonne dextérité manuelle
  • Polyvalence et autonomie
  • Facilité de travailler en équipe

Formation charpenterie-menuiserie (DEP)

L’objectif du programme d’études charpenterie-menuiserie est de former des professionnels compétents et pouvant entrer rapidement sur le marché du travail et qui savent :

  • effectuer des opérations d’alignement et de nivellement
  • fabriquer des mobiliers sur mesure et personnalisés
  • construire des coffrages et des murs de fondation
  • effectuer des activités liées à la pose de dalles et d’escaliers
  • construire des charpentes et des planchers
  • maîtriser les travaux d’isolation
  • effectuer des travaux de finition extérieure et intérieure…

Voici quelques écoles québécoises qui dispensent cette formation :

L’École des métiers et occupations de l’industrie de la construction (EMOICQ)
École des métiers de la construction de Montréal (EMCM) au cœur du Plateau Mont-Royal
Collège Technique Aviron Montreal

Niveau d’études requis pour le DEP

  • Être titulaire d’un DES (diplôme d’études secondaires) ou de son équivalent
  • avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire
  • ou avoir au moins 18 ans et avoir réussi un test de développement général (TDG)
  • ou avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, en anglais et en mathématiques

Exemple de contenu du programme EMOICQ

Énoncé de la compétence Durée
Métier et formation 15 heures
Santé et sécurité sur les chantiers de construction 30 heures
Réalisation d’assemblages 75 heures
Plans, devis et croquis 90 heures
Calculs de planification 45 heures
Alignement et nivellement 60 heures
Échaffaudage, levage et manutention 45 heures
Ameublement et accessoires 90 heures
Coffrages d’empattements et de murs 105 heures
Fondations profondes 30 heures
Colonnes, poutres et dalles 05 heures
Charpentes de planchers 60 heures
Charpentes de murs 90 heures
Toits 105 heures
Travaux d’isolation, d’insonorisation et ventilation 45 heures
Finition extérieure 105 heures
Finition intérieure 120 heures
Construction d’escaliers 120 heures
Intégration au marché du travail 15 heures

* Tiré de inforoutefpt.org

Soyez le premier à laisser un commentaire sur "Menuisier , un métier technique et artistique"

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.


*