Ostéopathie et gériatrie, prolonger l’autonomie

osteopathie-3em age

Les personnes âgées sont sujettes à la polypathologie, cela entraîne un grand nombre de symptômes et de traitements simultanés qui sont  à l’origine du problème récurrent qu’est la iatrogénie.

Nous entendons par là, le fait que les médicaments sont à l’origine de pathologies secondaires, dues à leurs effets combinés. Nous ajouterons que les oublis de prises de médicaments ou les inversions sont fréquents et peu salutaires.

Les thérapies alternatives se posent en solution arguant du fait que réduire les médicaments prévient mécaniquement ces risques.

Les patients dans un cabinet d’ostéopathie se plaignent majoritairement:

  • de  douleurs articulaires,
  • des troubles digestifs,
  • de la perte de mobilité

Ostéopathe permet aux personnes âgées de prolonger leur autonomie et d’améliorer leur qualité de vie.

L’ostéopathie comme alternative

L’ostéopathie et cette discipline thérapeutique manuelle non invasive qui propose un traitement par manipulations. Elle vise à redonner souplesse et amplitude aux articulations afin de limiter les efforts musculaires à fournir pour bouger et ainsi, limiter les douleurs. Pour cela, elle utilise les mécanismes d’auto-guérison du corps.

Avec des traitements adaptés aux seniors

Le traitement ostéopathique des personnes âgée est adapté à leur âge et état de santé. C’est selon ce niveau de santé que les techniques utilisées ne seront pas les mêmes. Elles seront plus douces et dites fonctionnelles.

Les manipulations courantes consistent à placer l’articulation bloquée dans une position de moindre contrainte pour pousser le corps à relâcher les tissus alentours. Cela redonne une mobilité équivalente dans tous les paramètres et symétrique entre les deux cotés du corps.

Les techniques structurelles, dites de haute vélocité basse amplitude(qui font craquer), seront quant à elles réservées aux patients dont l’ostéodensitométrie (mesure de la densité des os pour dépister l’ostéoporose) est bonne.

Elles seront néanmoins réalisées avec réserve et tact.

L’ostéopathie traite les douleurs, pas les maladies

L’ostéopathe n’est pour autant pas une alternative aux traitements prescrits par le médecin et ne s’oppose pas aux décisions de ce dernier. Elle ne prétend pas guérir les lésions des structures ni les pathologies.

Elle traite une partie des symptômes les accompagnant. Elle complète les parcours de soin. L’ostéopathe connaît ses limites. C’est pour cette raison que l’interrogatoire de début de consultation, notamment lors de la première visite est long et tend à être exhaustif.

Pour bien traiter le patient, l’ostéopathe doit parfaitement le connaître et comprendre son mode de vie.

Les motifs de consultation des personnes âgées sont variés. Ils vont de la douleur de dos, aux difficultés de mouvements, en passant par les troubles digestifs, les maux de tête, les troubles du sommeil, la récupération après un traumatisme physique ou psychologique…

L’ostéopathie gagne en popularité auprès du 3em age, curieusement, les statistiques montrent qu’en France , ils  fréquentent les praticien dans les même proportion que les la tranche d’age 5 – 12 ans

Soyez le premier à laisser un commentaire sur "Ostéopathie et gériatrie, prolonger l’autonomie"

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.


*